Harcèlement de rue et féminisme bourgeois

Article écrit suite à la lecture de celui-ci

Ca fait tellement de bien de lire ça. NON, le harcèlement de rue n’est pas réservé aux “jeans sous les fesses, casquette de travers et 18 de QI”, gros stéréotype du mec de banlieue. NON, écouter France inter ne fait pas la différence.

Cantonner le harcèlement de rue à cette partie de la population – à UNE partie de la population d’ailleurs, c’est d’une part faire part de racisme et d’un mépris de classe envers les couches populaires ou issues de l’immigration, évidemment moins éduquées, à l‘“accent” de banlieue et ignorant l’existence de France Inter; mais c’est aussi minimiser les violences sexistes des classes supérieures et donc minimiser le sexisme de la société en général.
« C’est curieux : certains de mes amis sont choqués quand je leur raconte m’être fait aborder par un groupe d’hommes à base de « t’es charmante, tu veux pas aller boire un verre », « t’es bonne », « tu suces ? » ; beaucoup moins quand un homme riche, éduqué, bien habillé me signale en guise de bonjour qu’il me trouve charmante, et en guise d’au revoir que « cela a été un plaisir de me contempler ». »

Parce-que oui, quand un vieux CSP+ me fait un baise-main pour me saluer “à défaut de pouvoir faire plus”, ou qu’il dit à mon père qu’il a “réalisé de très jolies choses dans sa vie” en me faisant un pauvre clin d’œil dégueulasse, je me sens aussi humiliée et agressée que par un “Oh téma elle est bonne elle”. De même quand un jeune cadre dynamique me klaxonne depuis sa jolie caisse. Ou qu’un ouvrier me siffle quand je passe dans la rue. Ou encore qu’un prof me fait une remarque sur ma tenue. Le vocabulaire ne change rien, le costume non plus.

Malheureusement, un féminisme bourgeois – ou féminismeTM- (un peu trop?) à la mode, centré sur les intérêts d’une élite française et privilégiée contribue à renforcer ces idées, ne faisant que stigmatiser une partie de la population pour mieux laisser les mains libres aux puissants qui tiennent véritablement les ficelles. Et c’est bien dommage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s